Logo


Nyssal l’Ondoyante, ville de la drogue et du poison.

Nyssal

Ce n’est qu’après plusieurs jours d’un long périple sur le fleuve Astas que vous arriverez en vue de Nyssal. Cette ville est la maîtresse de la voie fluviale depuis qu’elle a été fondée sur conseil de l’Oracle. La première chose que l’on voit est la montagne qui coupe le fleuve en deux. C’est sur cette île qu’a été construit la ville de Nyssal, elle fut érigée la sur les conseils de l’Oracle en 117 après le Fléau.

Nyssal L’arrivée sur la ville est spectaculaire. Le fleuve se sépare en deux pour encercler ce qui de loin ressemble à un gigantesque rocher. C’est sur cette île qu’est bâtie la citée. Tous les espaces y sont exploités : du sommet riche aux docks malfamés en passant par les cavernes des mines, le rocher est entièrement aménagé. La célèbre philosophe mycologue Estanitae avait dit de sa ville natale « Nyssal est une ville champignon qui se consomme littéralement elle-même à force de promiscuité ». Cette phrase à double sens fait allusion à la fois à la consommation et exploitation banalisée de champignons stupéfiants et au taux de meurtres par empoisonnement (sans compter les sacrifices humains) qui « minent un peu la ville minière » toujours selon les écrits de Estanitae.

En effet la consommation drogue est devenue légale (et même conseillait) depuis que les anciens tunnels miniers ont été transformé en d’immense champignonnière grâce au Système Amplificateur de Lumière et de Chaleur sur pivot de Von Scherpman qui est en faite un immense accumulateur de rayon lumineux qui permet de chauffé l’eau contenue dans l’immense rocher qui habite la ville et ainsi permettre un développement optimale des cultures (chaleur + humidité). Le problème étant que les drogues n’est pas les seuls produits à être cultivé en grande quantité, car Nyssal possède aussi une grande majorité des ingrédients nécessaire a la préparation des poisons les plus violents que peuvent produire les alchimistes.

La ville possède et c’est bien naturelle vu la vie que mène ses habitants la plus grande académie de médecine de tous Erèbe ainsi qu’une des plus prestigieuse école magie.

Nyssal est dirigé par un conseil de prêtresse qui est élues autant pour leur dévotion que pour leurs capacités à éliminer les autres concurrentes.

Traits de caractère : retors, paranoïaque et exubérant.

Tenues : Les Nyssaliens portent des toges multicolores faits de tissus très fins dans lequel de nombreuses poches sont cousues afin de pouvoir transporter tous les petits objets indispensables à leur vie quotidienne (drogue, antidote et divers poisons…)

Noms : Issus, Sadi, Mas… de consonances égyptienne principalement.

Inspirations :

  • Pour la mentalité : la Belgeriade de David Eddings.
  • Egypte antique : pour les costumes.

Scénariste responsable : Crousti Dje